dijous, 3 de maig de 2012

imatge

"Passons au peintre d'avoir omis quelques beautés ; mais en quoi il n'a pas fait moins de tort à ton visage, c'est d'avoir omis les défauts. [...] car ce n'est pas seulement de tes beautés que je suis amoureux, mais de toi tout entière telle que tu es."

          Jean-Jacques Rousseau, Julie ou la Nouvelle Héloïse, II, l. XXV

No és d'ara la invenció del retocs ni les queixes d'alguns contra l'ús superficial que es fa de la imatge.
Perquè és només en les ferides que s'inscriu el pas del temps.